dimanche 1 février 2015

Donnons de la mémoire à nos institutions

Une analyse à découvrir sur http://www.agroparistech.fr/La-memoire-des-institutions.html

Science et devoir de réserve

Un texte à découvrir sur  http://www.agroparistech.fr/Recherche-scientifique-et-devoir.html

La politesse nous fait un devoir d'inteligence


Nous avons donc une première obligation : soumettre à leur jugement des idées aussi plaisantes que possible, au lieu de semer le doute, l'inquiétude, la peur, la colère...  
Toutefois cela n'est pas suffisant. Je crois que la bonne monnaie doit chasser la mauvaise, et que nous devons aussi essayer de contribuer à leur embellissement spirituel. Le physico-chimiste britannique Michael Faraday allait, une fois par semaine, dans un club d'"amélioration de l'esprit", et il s'entraînait à s'élever l'esprit. Dans la même veine (mais sutor non supra  crepidam, bien sûr), je me souviens vous avoir entretenu du concept de "belles personnes", ceux et celles qui nous apportent, dans la discussion, de quoi nous élever.  
Notre condition humaine est terrible : nous sommes des animaux tiraillés par la faim, le froid, la peur des "prédateurs", le sexe... Nous sommes en proie à la lie, la boue du monde, et le diable est tapi derrière chaque geste, chaque interaction sociale, chaque parole... A nous de le mettre en déroute, par l'intelligence que nous pouvons mettre dans ce que nous faisons, et notamment dans les discussions que nous avons avec les autres.  
Décidément, l'intelligence est une politesse que nous devons à nos interlocuteurs, n'est-ce pas ?  

mercredi 28 janvier 2015

Les séances de l'Académie d'agriculture de France

L'Académie d'agriculture de France organise des séances publiques. En voici la liste, dans le tableau joint :


MOIS
Section organisatrice
Axes de travail
Thèmes de séances : colloques
FEVRIER
Mercredi 4
Productions animales
Produire mieux et plus
15h Pisciculture durable
Mercredi 11
Sciences de la vie
Produire mieux et plus
15h La génomique au service de la gestion des truffières
MARS
Mercredi 4


14h30 séance libre (P. Dehaumont DGAL, Député M. Potier)
Mercredi 11
Sciences humaines et sociales
Contribuer au débat
sociétal
Colloque : 9h : sciences et société, Salle Gambetta MAAF
Mercredi 11
Sciences de la vie
Produire mieux et plus
15h Les insectes sources de protéines
Mercredi 18
Economie et politique/Sciences humaines et sociales
Intégrer les politiques
15h séance libre intervention Henri Rouillé d'Orfeuil (bilan de l'année sur l'agriculture familiale) et Pierre Pagesse (Limagrain, Momagri)

Mardi 24
Commission des programmes (10h)


Mercredi 25
Agrofournitures
Produire mieux et plus
15h : Résistance de la flore adventice aux herbicides
AVRIL
Mercredi 1
Forêts et filière bois
Produire mieux et plus
15h : Filière bois filière stratégique
Mercredi 8
Economie et politique/Sciences humaines et sociales
Intégrer les politiques
: Innover dans la différence : les petits agriculteurs non conventionnels
Mercredi 15
Alimentation humaine
Intégrer les politiques
15h : Le comportement alimentaire
Jeudi 16 avril
Productions végétales
Bois et filière bois
Gérer les écosystèmes
Colloque : 10h45-16h45 agroforesterie tempérée et tropicale

MAI
Mercredi 6
Alimentation humaine
Intégrer les politiques
15h : Les industries alimentaires : rien n'est perdu !
Mercredi 13
Productions animales
Intégrer les politiques
15h : Productions animales en Chine
Mercredi 20
Productions végétales
Forets et filière bois/Sciences de la vie
Produire mieux et plus
15 : Surveillance biologique du territoire-biovigilance : outils, actions et bilans
Jeudi 21
Sciences humaines et sociales
Contribuer au débat sociétal
Colloque : les animaux dans la guerre 1914-1918
Mercredi 27


15h séance libre
JUIN
Mercredi 3
Economie et politique
Intégrer les politiques
15h : Les filières animales en Bretagne et dans le grand Ouest
Mercredi 10
Forets et filière bois
Intégrer les politiques
15h : La gouvernance paysagère territoriale
Mercredi 17
Commission académique (10h)


Mercredi 17
Forets et filière bois
Gérer les écosystèmes
15h : Bio économie et carbone vert
Mercredi 24
Interactions milieux-êtres vivants
Sciences de la vie
Environnement et territoires
Produire mieux et plus
Colloque : utilisation du potentiel biologique des sols pour la production Salle Gambetta MAAF
SEPTEMBRE
Mercredi 30
Commission académique (10h)

14h 30 : Séance solennelle
OCTOBRE
Mercredi 7
Economie et politique
Contribuer au débat sociétal
15h : Sécurité alimentaire(JC Rastoin)
Mercredi 14

15h : Séance libre
Mercredi 4
Sciences de la vie
Produire mieux et plus
15h : Composante biologique des sols
Mercredi 18
Productions végétales
Produire mieux et plus
15h : Bonnes pratiques phyto-pharmaceutiques
Mercredi 25
Forets et filière bois
Gérer les écosystèmes
15h : Climat et santé des forêts
DÉCEMBRE
Mercredi 2
Economie et politique
Intégrer les politiques
15h : Négociations Europe USA
Mardi 8
Environnement et territoires
Gérer les écosystèmes
Colloque : Empreinte des climats et des sols
Mercredi 9
Alimentation humaine
Jeudi 26
Sciences humaines et sociales
Mercredi 16
Productions végétales
Produire mieux et plus
15h Cultures légumières (séance dédiée à M. Bannerot et M. Pécaut)


samedi 17 janvier 2015

Important ;-)



Il y a des mots terribles. Par exemple, dans notre groupe de recherche, nous avons banni les "il faut" et les "on doit", parce qu'il ne faut qu'une seule chose, réfléchir ! Sapere  aude, disaient les hommes et femmes des Lumières ! 

Il faut ? Pourquoi ? On doit ? Pourquoi ? 

Ce questionnement n'est pas l'anarchie, comme des esprits simples pourraient le croire : il s'agit seulement de comprendre des "lois", des "règles", et se demander si elles sont légitimes, si elles sont bonnes, si elles doivent éventuellement être changées. 

Pour ces "il faut" et "on doit", nous sommes rodés. Jour après jour, nous nous entraînons à les entendre, nous les traquons, et, progressivement, nous avons une sorte de radar qui nous les fait entendre sans que nous faisions d'effort, de sorte que nous sommes aussitôt alertés, sur le qui vive. 

Bien sûr, le premier champ d'application de cette compétence que nous voulons avoir est la recherche scientifique, la description des phénomènes, du monde, car les théories (toutes insuffisantes par nature) doivent être corrigées, disons améliorées, voire perfectionnées (je fais des différences entre les trois participe passé, bien sûr, sans quoi je n'en aurais écrit qu'un seul). 

Dans la même veine que les "il faut" et "on doit", il y a un mot terrible, important. Un mot terrible, parce qu'il a progressivement pris la place de "grand", "élevé"... Une température importante, une distance importante... D'abord, c'est indu, car "grand" n'est pas important, mais, surtout, c'est une sorte d'argument d'autorité qui nous empêche de bien penser. Quand on dit "grand", on peut  facilement dire "grand par rapport à", et l'on corrige alors aussitôt. Mais important ! Important, c'est important, pas relativement, mais de façon absolue. 

Parfois le mot "important" est dit seulement par mégarde, par habitude (mauvaise), par manque de réflexion, mais il est bien pire quand il est utilisé volontairement ! On dit important ? Alors c'est que l'activité dont on parle est importante ! Et donc que l'on est important soi-même. Ah, les personnages "importants" ! Ils marchent de façon comptée, on sent bien qu'ils pensent, qu'ils jugent intérieurement de choses très  dignes, très au-dessus de nous, pauvres mortels sans importance. 


lundi 12 janvier 2015

Séminaire de gastronomie moléculaire, janvier 2015

Il se tiendra le 3 e lundi de janvier, à savoir le 19, de 16 à 18 h, au 28 bis rue de l'abbé Grégoire, Paris 75006

dimanche 11 janvier 2015