dimanche 14 novembre 2010

De l'esprit des lois

J'emprunte le titre à un bon auteur, mais c'est seulement pour faire partager une pensée paradoxale : on fait le plus souvent des lois pour encadrer l'activité de ceux qui "débordent", disons des "mauvais élèves". Or ces derniers sont précisément ceux qui cherchent tous les moyens d'éviter les punitions, de sorte que les lois s'accumulent sur la tête des "bons élèves", qui sont ainsi doublement punis.
Faut-il vraiment prendre des mesures contraignantes qui gênent ceux-ci?

Autrement dit, ne punissons les bons élèves quand nous essayons de punir les mauvais.

Et mieux encore : pourquoi les lois n'encourageraient-elles pas les bons élèves ?

En science comme ailleurs...