mardi 29 janvier 2013

Que penser ? Que faire ?


Ostéopathie, homéopathie et acupuncture inefficaces selon les doyens (RTBF)
Les doyens des facultés de médecine belges recommandent "fermement de mettre fin à tout financement public des pratiques non-conventionnelles", telles que l'ostéopathie, l'homéopathie ou l'acuponcture dont l'efficacité n'est pas scientifiquement démontrée. Dans un communiqué commun, les doyens des facultés de médecine belges soulignent que le rapport du centre d'expertise (KCE) "a bien confirmé l'absence de toute démonstration d'efficacité de ces pratiques à l'exception de quelques domaines particuliers du traitement des maux de dos pour l'ostéopathie". Les doyens recommandent donc l'obligation d'un diagnostic et d'une indication de traitement par un un médecin diplômé avant l'accès à ces praticiens. "Afin de préserver les deniers publics dans une période de forte restriction où même des traitements médicaux basés sur les preuves voient leur financement raboté, les doyens recommandent fermement de mettre fin à tout financement public de ces pratiques non conventionnelles", concluent les doyens