samedi 27 août 2011

Prudence!

Amusant : relisant le Cours de physique de Berkeley, tome Mécanique quantique, je retrouve ce passage :

"Comment peut-on affirmer que l'électron est réellement (italique) élémentaire ? Ce que l'on pense être élémentaire aujourd'hui pourrait bien être considéré comme composé demain. Après tout, les atomes d'aujourd'hui étaient les particules élémentaires du dix-neuvième siècle. L'histoire ne pourrait-elle se répéter ?
Il y a de nombreux faits expérimentaux qui donnent à penser que l'histoire ne se répétera pas (italique) et que des particules comme l'électron, le proton ou le neutron ne seront jamais considérées comme composées".

Suit alors les "preuves" de cette idée... qui est parfaitement réfutée !
N'est-ce pas, une fois de plus, la... preuve que la science ne fonctionne pas par preuves, mais par réfutation ?