jeudi 21 octobre 2010

Juge et partie

Oui, il ne faut pas être juge et partie.

Conseiller scientifique de cette merveilleuse revue que j'ai construite pendant 20 ans et qui a pour nom "Pour la Science", je ne dois pas en faire la réclame (d'autant que j'y tiens une chronique mensuelle, intitulée "Science et gastronomie"), et pourtant...
Et pourtant, le dernier numéro spécial, consacré au temps, est absolument merveilleux !