dimanche 3 décembre 2017

Si j'étais traiteur...

... Cela ferait longtemps (au moins depuis que j'ai inventé ces oeufs que je discute ci dessous) que je me serais mis à vendre des oeufs à 65 degrés : froids, à réchauffer chez soi en les mettant dans le four ou dans l'eau tiède.

Ou bien encore des oeufs à 68 degrés. Comme les précédents, dans leur coquille. Avec, à côté, une sauce, et un mode d'emploi : casser l'oeuf dans un joli bol, ajouter la sauce par dessus.




Mais je ne suis pas traiteur ;-)