mardi 22 novembre 2016

Homéopathie

Aux  États-Unis,  une  organisation  de  protection  des  consommateurs  a  obligé  les  producteurs  de médicaments homéopathiques à indiquer sur leurs boîtes de comprimés que le traitement n’était pas efficace  dans  la  mesure  où  ses  capacités  thérapeutiques  n’avaient  pas  été  prouvées.
Désormais,  en  cas d'absence  de  preuves  scientifiques,  les  producteurs  de  médicament  homéopathiques  devront  l'indiquer  sur  la boîte, déclare la Commission américaine du commerce. En outre, les entreprises pharmaceutiques sont obligées de rappeler à leurs clients que l'homéopathie se base sur la théorie non prouvée de Samuel Hahnemann, selon laquelle  «  le  semblable  est  soigné  par  le  semblable  ».
 L'OMS  met  en  garde  contre  le  traitement  des  maladies graves  par  des  médicaments  homéopathiques. 
Des  experts  britanniques  ont  demandé  à  l'OMS  de  «  dénoncer publiquement  l'utilisation  de  l'homéopathie»  en  2009.  Ils  ont  notamment  souligné  que  les  médicaments homéopathiques  n'avaient  aucune  base  scientifique  et  pouvaient  constituer  une  menace  réelle  à  la  vie  et  à  la santé humaine, lorsque pris en remplacement d'un traitement essentiel.