samedi 18 juillet 2015

Facebook ? Linkedin ? Viadeo ?


Un jour, je ne sais plus qui m'a dit qu'il me fallait une page Facebook, et il
suffit de quelques secondes pour poser quelques cailloux quelque part. Un jour,
il y a très longtemps, un ami (un vrai) m'a demandé d'être en relation avec lui
sur Linkedin, et j'ai accepté. Idem pour Viadeo.
Pour Facebook, rien ne s'est passé, mais pour les autres, pas un jour sans deux
ou trois invitations... que j'accepte le plus souvent, en proposant à mes
interlocuteurs d'être inscrits sur la liste d'envoi des informations de
gastronomie moléculaire, car je suppose bien que c'est cette activité, plutôt
que ma personne, qui peut les intéresser.
Evidemment, il y a quelques cas particuliers. Par exemple, je refuse les
invitations par des personnes qui soutiennent des positions excessivement
farfelues, parce que je sais qu'il ne faut pas mettre le doigt dans l'engrenage,
et que je dois éviter de "cautionner" des théories fausses, folles même. Par
exemple, je refuse les invitations quand elles arrivent de je ne sais vraiment
où.
Mais sinon, puisque mon email est public, pourquoi ne pas être en relation ?
D'autant que je réponds à tous les emails qui me sont adressés : j'ai une
mission de diffusion des connaissances, n'est-ce pas ?