lundi 10 septembre 2012

J'avais oublié...

J'avais oublié que le livre de Robbe Grillet, Pour un nouveau roman, était si bien.

Enfin quelqu'un qui comprend (par exemple) pourquoi Flaubert s'est fâché avec son éditeur quand celui-ci a osé imaginer que l'on puisse illustrer la Tentation de Saint Antoine !

Enfin quelqu'un qui comprend que "raconter une histoire" n'est pas l'alpha et l'omega de la littérature, à l'heure où des scénaristes d'Holliwood ont encore à peine digéré Wladimir Propp et l'on abatardi avec Carl Jung, arguant de leurs succès populaires.

Enfin quelqu'un qui a compris que l'art littéraire ne peut être un outil à la solde des partis.

Enfin quelqu'un qui n'écrira pas des choses aussi bêtes que "une onde de choc lui parcourut le ventre" (trouvé dans un récent roman primé par les Goncourt et autres Fémina).

Enfin quelqu'un qui sait ne pas être l'esclave de la métaphore (entre autres).

Enfin quelqu'un...

Relisons ou lisons ce merveilleux petit livre !