dimanche 13 février 2011

Des causes et des effets

On m'interroge sur l' "engouement croissant des Français pour la cuisine".

Engouement croissant, vraiment ? Il y a une dizaine d'années, les femmes, dans les trains de banlieue que je fréquente, lisaient -c'est une impression- plus de recettes de cuisine qu'aujourd'hui. Et le nombre de magazines culinaires a diminué.
Parallèlement, la télévision s'est emparée de la chose, mais ne s'est-elle pas emparé de toute nos vies, depuis qu'il y a des chaines spécialisées sur le voyage, le sport, la mode, la cuisine (mais pas la science, sauf de façon confidentielle!)... Bref, y-a-t-il vraiment l'engouement pour la cuisine est-il nouveau ?

Je propose de retenir deux citations essentielles :

1. Cicéron : "Tout homme qui ne connaît que sa génération est un enfant".

2. Fontenelle : "Assurons-nous bien du fait avant que de nous inquiéter de la cause. Il est vrai que cette méthode est bien lente pour la plupart des gens qui courent naturellement à la cause, et passent par-dessus la vérité du fait ; mais enfin nous éviterons le ridicule d'avoir trouvé la cause de ce qui n'est point". (Dissertation1, chap 4)